Condrieu

Condrieu

Historique

Le berceau du cépage Viognier se situe dans la région de Condrieu. Ce cépage n’était, jusqu’à une époque récente, connu qu’à cet endroit. La tradition le dit apporté des côtes Dalmates par l’Empereur Probus. Il pourrait aussi être issu des vignes sauvages locales. Laissons le mystère à l’histoire, car c’est ici, dans notre terroir, que le Viognier exprime le mieux son caractère rare.
Les plus anciennes données historiques attestent de la présence du vignoble au Ier siècle parès J. C.
La réputation des vins blancs de Condrieu est grande depuis cette époque. Les papes d’Avignon l’appréciaient, au XVIème siècle le Chapitre Lyonnais l’offrait aux invités de marque. Malheureusement, le phylloxéra, la guerre de 1914-1918, provoquèrent l’abandon d’une grande partie du vignoble. Il ne resta bientôt plus que quelques hectores cultivés. Heureusement le vignoble maintenu à la force du poigné par quelques amoureux du Viognier, fut replanté dans les vingt dernières années, et on cultive, toujours à bras d’hommes, les terrasses de granit pour en extraire le précieux nectar.

Le Condrieu, vin d’un jaune pâle aux reflets dorés, offre une palette aromatique complexe allant des senteurs de violettes, de fleurs d’accacias, d’épices et de fruits secs grillés, aux arômes de fruits à noyaux, tel l’abricot ou la pêche de vigne. Gras, sans trop de douceur et sans acidité excessive, il a une bouche onctueuse qui finit très souvent soyeuse. Dans la longueur et la persistance se perçoivent alors les arômes les plus fins comme les parfums de roses fanées et d’aubépines. Typiquement unique, c’est un vin exceptionnel à boire jeune (entre 1 et 3 ans), mais qui acquiert en vieillissant des arômes complémentaires très chantant.

Gastronomie

Le Condrieu est à apprécier tant pour lui-même, à l’apéritif, que sur un met goûteux et fin.
Ce vin blanc possède un bouquet si complet et aux arômes si variés, qu’il peut être accompagné de nombreux plats. Citons en premier lieu, l’autre enfant du pays, la Rigotte de Condrieu, délicieu fromage de chèvre. Si la puissance aromatique du Condrieu en fait évidemment le compagnon idéal d’un foie gras en terrine, les poissons d’eau douce lui permettent aussi d’exprimer ses notes fleuries, et les volailles, ses nuances épicées. Pour finir, parlons d’un de nos plats régionaux dont il est le parfait complice, la grillade marinière. Sa température de dégustation est de 10° à 12 °C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *